Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 15:51
Repost 0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 15:39

 

 

Allocations familiales
Repost 0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 09:51

vive l'europe........

cliquez sur le lien et ouvrez grand vos oreilles

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=gMejCdxo4G8#t=3s

Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 09:05

LA LETTRE n° 169 Pont-St-Esprit, le 14 juin 2013

 

La majorité n’aime pas les saints : c’est ainsi qu’elle a débaptisé le chemin Saint-Joseph dans sa totalité, pour lui donner le nom d’une personnalité locale, alors qu’elle aurait pu ne débaptiser que la partie située avant le croisement avec le chemin de Gaujac, sans préjudice aucun pour la personnalité honorée.

Il faut donc en déduire que la majorité a profité de l’occasion pour sanctionner Saint-Joseph. Et une petite victoire de plus pour les laïcards forcenés de la majorité municipale. Comme dirait l’autre : profitez-en bien, qu’en 2014, ça pourrait changer…

 

Le fichage des citoyens : combattu méthodiquement par la gauche quand elle est dans l’opposition, mais une fois arrivée aux affaires, c’est une autre histoire… C’est ainsi que la majorité municipale vient de mettre en place la nouvelle numérotation des maisons, qu’implique le management ‘’moderne’’ de la Poste : précarisation de l’emploi et fort turnover (voir lettre 167).

Et ce n’est pas tout, en même temps que la nouvelle numérotation, est mis en place un repérage GPS, pour faciliter notamment la rapidité d’accès des secours, nous dit-on…alors que nos pompiers connaissent pratiquement tout le monde. Est-ce à dire que pour eux, aussi, on prévoit un management fondé sur la précarité de l’emploi et un fort turnover ? L’avenir nous le dira.

Cela dit, imaginons un instant que les élus de l’actuelle majorité soient dans l’opposition, il est clair qu’ils seraient montés au créneau pour protester contre l’atteinte à la vie privée, aux libertés individuelles, etc., que représente la localisation GPS ; comme ils l’ont fait jadis avec la vidéosurveillance, qu’ils développent sans cesse depuis qu’ils sont arrivés aux affaires.

Enfin, désormais nous avons tous notre domicile fiché et localisé. Reste plus qu’à nous poser une puce sous-cutanée pour nous suivre au mètre près…ne riez pas, ça viendra, si on en croit le principe de Gabor : « tout ce qui est techniquement faisable sera réalisé, que cette réalisation soit jugée moralement bonne ou condamnable… ».

 

Le Père Fouettard écrit à Harlem Désir : dans une lettre en date du 13 juin, adressée au patron du PS (avec assez de personnes en copie pour qu’elle finisse sur Internet), notre bon maire s’indigne de la nomination de René Stéfanini (notre ancien Directeur des services), comme coordinateur du PS pour les municipales à Marseille et Aix, et demande implicitement qu’il soit relevé de cette fonction, en lui taillant un costume qui l’habille pour un moment. Qu’on en juge :  « Plusieurs faits m’ont conduit à entamer une procédure disciplinaire à l’encontre de Monsieur Stéfanini. Suite à sa mutation à Marseille Métropole, cette action disciplinaire m’a échappé et je ne suis pas sûr que cette collectivité l’ait poursuivie. J’ai été amené par ailleurs à déposer plusieurs plaintes…L’une d’entre elles pour favoritisme, vise explicitement, entre autres, Monsieur Stéfanini. C’est maintenant à la justice de statuer ». Bigre !

 

Et notre tailleur de costumes en chef de poursuivre : « Je ne suis pas membre du PS mais ai toujours été un sympathisant. A ce titre, j’ai soutenu les candidats locaux et nationaux de façon constante…J’étais sur les listes de soutien à François Mitterrand…Je ne me suis jamais écarté de cette ligne y compris ces derniers temps : différents élus actuels du PS peuvent le confirmer ». A part ça, notre brave et peu rancunier maire peut bien se revendiquer d’être apolitique…

 

Enfin, toujours à propos de la nomination de Stéfanini comme coordinateur électoral, notre sympathisant socialiste profite de l’occasion pour remonter les bretelles à Harlem Désir lui-même : «…cette nomination est un rude coup à la confiance que je portais au PS…quand on parle de moralisation de la vie politique, il faut harmoniser ses actes avec ses dires : dans ce cas précis on est loin du compte ! ». Après avoir pris ça dans les gencives, le pauvre Harlem va-t-il s’en relever ?

D’autant qu’il n’est pas dit que la justice condamne un fonctionnaire qui peut se prévaloir d’avoir exécuté les ordres…en tout état de cause, pour l’heure, coupable de rien, suspect seulement.

Bref, notre gentil maire aurait des ennuis avec ses amis du PS, qu’il ne réagirait pas de la sorte…

 

La pensée du jour : quand je cesserai de m’indigner, j’aurai commencé ma vieillesse.

(André Gide)

 

Repost 0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 13:55

L

LA LETTRE  n° 168 Pont-St-Esprit, le 2 juin 2013

 

Le courant de pensée dominant : de gauche libertaire, évidemment, n’est pas né d’hier. Il a des lustres d’existence, et ceux qui n’ont pas la mémoire historique courte remarqueront qu’il apportait encore son soutien à Staline, quand Albert Camus disait : «l’URSS n’est qu’un vaste camp entouré de barbelés et de miradors ». Ce qui lui valut d’être voué aux gémonies par le maître à penser, Jean-Paul Sartre, qui trancha d’une phrase expéditive : « il ne faut pas désespérer ‘’Billancourt’’».

Puis, quand il fallut bien reconnaître que Staline avait allègrement fait liquider des millions de ses concitoyens (purges, goulags et autres exterminations de paysans), les tenants du bon courant de pensée se sont tournés vers Mao. Ah, Mao et son petit livre rouge… Jusqu’au moment où, là aussi, il fallut bien admettre que la ‘’révolution culturelle’’, c’était d’abord beaucoup de morts.

C’est alors qu’ils se tournèrent vers Pol Pot, le vrai progressiste. Certains sont même allés l’aider dans ses œuvres dont, dit-on, un célèbre avocat parisien qui aujourd’hui s’en défend, évidemment.

Et maintenant, notre bon courant de pensée humaniste soutient les tenants de l’Islam, qui renversent des régimes pas très recommandables, certes, mais moins sectaires qu’eux (en Tunisie, Egypte, Libye, bientôt peut-être Syrie), pour les soumettre à leur férule, forcer les réfractaires à crier ‘’Allah akbar’’, brûler les églises (déjà en Syrie ‘’libérée’’), couper la main du voleur, etc.. Soutien dont ils reviendront tôt ou tard, si ce n’est déjà fait pour les moins obtus.

Enfin, quand on voit que les adeptes de ce courant de pensée font aussi la promotion du mariage gay, il n’y a pas de quoi y attacher trop d’importance, il suffit d’attendre qu’ils en reviennent, comme ils sont revenus du reste. D’autant que leurs amis musulmans, eux, sont contre…

 

De la diligence au train de voyageurs : comme les voleurs de grand chemin qui attaquaient jadis les diligences, maintenant ce sont des ‘’jeunes’’ cagoulés qui attaquent les trains.

Rien que cette année, on compte déjà un arrêt de TGV en banlieue de Marseille avec rançonnage des voyageurs, un autre du RER et, par trois fois, rançonnages des voyageurs sur la ligne Paris/Orléans. Forfaits confirmés par le syndicat SUD (peu suspect de sympathie pour les ‘’anti-jeunes’’), mais traités avec discrétion par les médias, peut-être du fait que sur Paris/Orléans il n’y a eu que rançonnage, sans arrêt de train, donc, pas d’attaque au sens propre…nuance.

Et le ministre de l’intérieur de déclarer : ‘’la violence est en diminution’’… Il n’y a qu’à le croire.

 

La gestion de l’Agglo à l’image de celle de la Région : dans de précédentes lettres, j’ai déjà mis en cause la gestion de l’Agglo, sujet sur lequel on reviendra tout au long de la campagne, car c’est désormais la première préoccupation des communes.

Cette mauvaise gestion de l’Agglo est la transposition rhodanienne de celle de la Région (toutes deux gérées par des Socialistes), que vient d’étriller la CRC, comme l’ont rapporté les médias (avec moins d’écho dans la presse à qui la Région confie sa publicité, selon le Canard Enchaîné des 22 et 29 mai). On ne peut donc qu’attendre avec impatience que la CRC se penche sur les comptes de l’Agglo, mais ne nous réjouissons pas trop par avance, car c’est nous qui payons…

 

Echos de campagne : le Front de gauche s’est structuré en association, avec un slogan porteur : l’humain d’abord. Clair, simple, et dans l’air du temps. Ainsi, Jean-Marie Daver semble bien confirmer sa préparation d’une liste pour les municipales, afin de compter ses voix avant de négocier, entre les deux tours, son ralliement aux autres sortants (pour l’heure, sous la houlette de Castillon). Reste à voir s’il réussira à faire le plein de son électorat de prédilection, après avoir aidé le maire à imposer la politique la plus antisociale qui soit au personnel municipal.

Quant à Castillon, qu’il soit lui-même tête de liste ou laisse la place à un(e) autre, il est déjà en piste : il suffit pour s’en convaincre de lire son dernier ‘’Flash info’’, véritable bulletin d’entrée en campagne, où il fait le bilan de ses réalisations, en insistant sur la diminution symbolique des impôts, qu’il essaie de transformer en réduction effective, alors qu’on sait très bien qu’il ne peut pas y avoir de baisse substantielle des impôts sans moratoire sur la dette…

 

Coté opposition, autant le dire franchement : on n’avance pas vite, les choses se décantent lentement, rien de concret pour l’instant…mais ça viendra. En attendant, restez calmes et buvez frais, et gardez-vous de prêter une oreille trop attentive à toutes les rumeurs qui circulent…

 

La pensée du jour : on n’a jamais autant menti qu’avant les élections, pendant la guerre

et après la chasse. (Clemenceau)

 

Repost 0
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 15:34

Tous les médias en parlent mais en France silence radio!!!!

Fait divers. Isère : il crie "Allah est grand" et poignarde un gendarme dans la brigade de Roussillon

Publiée le 07/05/2013 à 14:07

Un gendarme de 44 ans a reçu un coup de couteau à la gorge par un «déséquilibré» qui lui-même a été blessé par balle à la cuisse, mardi peu avant midi à la gendarmerie de Roussillon (Isère)

L'information a été révélée par le Dauphiné Libéré. Les deux hommes, dont les jours ne sont pas en danger, ont été hospitalisés à Lyon, l’auteur présumé de l’agression ayant été placé «sous étroite surveillance» a indiqué le parquet de Vienne. La blessure du gendarme est superficielle et n’a pas provoqué d’hémorragie.

 

L’agresseur, décrit comme déséquilibré, est entré dans la brigade de gendarmerie en demandant à avoir des renseignements, puis s’est dirigé vers l’accueil en criant «Allah, Allah», a rapporté le procureur de la République de Vienne Matthieu Bourrette.

Il s’en est alors pris au gendarme qui était devant lui en lui infligeant un coup de couteau à la gorge, puis a poursuivi d’autres gendarmes dans les couloirs.

L’agresseur, âgé de trente ans, a été sommé de lâcher son arme ce qu’il a refusé de faire. L’un des gendarmes lui a alors tiré dans les jambes à deux reprises.

«L’homme s’est écroulé, on lui a de nouveau demandé de lâcher son couteau, mais il a fait mine de chercher quelque chose dans sa poche» ce qui a fait craindre aux gendarmes qu’il disposait d’une deuxième arme. Le militaire a alors tiré à nouveau a deux reprises en visant les jambes, a précisé le procureur.

Au cours de ces tirs, un gendarme a été très légèrement blessé par un éclat de balle au tibia et transporté dans une clinique de laquelle il est ressorti dans l’après-midi.

L’agresseur, qui a tenu des propos «totalement incohérents» lors de son interpellation et qui n’était pas connu des services de police, «semble selon les premiers éléments de l’enquête avoir agi seul», a dit M. Bourrette.

Employé dans une société de chimie, l’homme, habitant Roussillon, avait «considérablement changé de comportement de l’avis même de ses proches depuis son retour il y a trois jours d’un voyage à La Mecque», a rapporté le magistrat.

Deux enquêtes, confiées à la Section de recherches de Grenoble, ont été ouvertes. L’une pour «tentative de meurtre aggravée sur personne dépositaire de l’autorité publique» et une seconde pour «violence avec arme par personne dépositaire de l’autorité publique» concernant le gendarme auteur des coups de feu.

Le militaire, qui «semble avoir agi en état de légitime défense, a été placé en garde à vue pour les nécessités de l’enquête.

Repost 0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 07:33

Les Crocos spiripontains en réunion. La réunion mensuelle des Crocos se déroulera le mardi 21 mai à 19 h, à l'hôtel de la Bourse, à Pont-Saint-Esprit. À l'ordre du jour, entre autres : bilan des déplacements en covoiturage aux Costières ; séjour à Pont-de-Labeaume les 25 et 26 mai. Renseignement sur internet, à l'adresse suivante : les-crocos.forumactif.com, ou par téléphone au 06 77 75 73 61. Le FCBP, détection U19 excellence. Le FCBP (Football Club Bagnols-Pont) organise des détections pour la catégorie U19 excellence, joueurs nés en 95-96. Le mardi 21 mai à 19 h, sur le terrain d'honneur, stade du clos Bon-Aure, complexe sportif à Pont. Le jeudi 31 mai à 19 h, au stade du Bosquet à Bagnols-sur-Cèze. Contact : Kamel Houna, par téléphone, au 06 47 96 04 88.

Repost 0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 07:10
Arc-club spiripontain

L'Arc-club spiripontain accumule les bons résultats lors de ses déplacements.Dernièrement, l'Arc-club spiripontain se déplaçait à Vedène (Vaucluse). Deux archères concouraient lors de cette compétition. Elles y ont décroché les deux premières places en catégorie vétéran dames. Une habituée des podiums, Geneviève Fregy monte sur la plus haute marche. Quant à Patricia Pereira Da Silva, elle se classe seconde, un joli doublé pour ces Spiripontaines. Comme le confirme le président, Bernard Lacroix : "Ce concours s'est déroulé dans de mauvaises conditions météorologiques, froid et pluie. Ce qui élève encore plus ces bons résultats". Le week-end dernier, Clélia Louche effectuait un déplacement à Carpentras (Vaucluse). Cette jeune fille a obtenu une très belle seconde place en catégorie junior dames. Mardi, sept archers ont effectué le déplacement à Morières-lès-Avignon (Vaucluse). Malgré un fort vent, cinq d'entre eux sont montés sur le podium. En catégorie benjamin, Laura Cavagna prend la deuxième place. Chez les juniors dames, une seconde place pour Clélia Louche. Chez les vétérans dames, le podium est encore une fois monopolisé par les archères de la porte d'or de la Provence. La plus haute marche revient à Yolande Barjot. La seconde place est pour Geneviève Fregy. Ce podium 100 % spiripontain est complété par Patricia Da Silva. Chez les hommes, Daniel Da Silva est 6e en super-vétéran. En cadet, Benoît Raymond termine à une 9e place honorable.

Repost 0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 18:25

Le pire c'est que .....c'est vrai

Du nouveau sur Saïd Arif, le terroriste échappé de Brioude : quand la connerie dépasse l’entendement, rien ne peut plus surprendre…

plus con que ça, tu meurs

Saïd Arif venait de percevoir 5.000 euros de l’agence Pôle Emploi de Brioude qui lui a servi à s’enfuir.  C’est à dire qu’en France, un islamiste condamné pour avoir tenté de tuer des Français est non seulement logé à l’hôtel, nourri, blanchi, à vie et avec vos impôts, mais il reçoit en plus, de l’argent de Pôle Emploi !!!

 

Le mur du con a été franchi.

Cliquez sur le lien vous aurez les informations complètes

http://www.dreuz.info/2013/05/du-nouveau-sur-said-arif-le-terroriste-echappe-de-brioude-quand-la-connerie-depasse-lentendement-rien-ne-peut-plus-surprendre/

Repost 0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 08:57
Pont Saint Esprit
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de J¨PGarcia
  • Le blog de J¨PGarcia
  • : Ce blog est fait uniquement pour faire passer des informations sur la ville le département la région et nationale
  • Contact

Recherche

Liens