Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 06:41

Ce qu'on ne risque pas d'entendre à la télé... ce serait la censure..

Pour écouter cliquez sur le lien

www.youtube.com/embed/shBxm5x6QTs

Repost 0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 04:28

Pont Valère Ségal se présentera

sous l’étiquette divers droite

Il renonce à l’investiture UDI aux élections municipales après la

désignation d’Esparza comme candidat de l’UMP et du Centre.

Municipales
Repost 0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 04:00
Télévision
Repost 0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 18:47

Beau spectacle rue de la Chance......

A une époque la Municipalité en aurait pris plein ses oreilles

Ou sont passés les photographes de l'époque de la révolution
Repost 0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 06:25
Les stéphanois et le Rhône
Les stéphanois et le Rhône
Les stéphanois et le Rhône

LE BAC A TRAILLE DE SAINT-ETIENNE DES SORTS

Le Rhône a longtemps séparé le Royaume de France (rive droite) et le Saint Empire Romain Germanique (rive gauche), soit en langage marinier, “ riaume ” et “ empi ”.

Le premier bac permettant le passage d’une rive à l’autre dut être de type pendulaire : un point fixé au milieu du fleuve, une solide corde, un gouvernail. Dangereux pour la navigation !

En 1869, le Conseil Municipal de Saint-Etienne des Sorts obtint l’autorisation du Préfet d’établir un premier bac à traille, qui fut établi au tournant de La Roque pour desservir l’Ile des Brotteaux.
Il fonctionna jusqu’en 1904, l’Etat faisant savoir dès 1895 qu’il ne serait pas remplacé.

De 1887 à 1975, un deuxième bac à traille, de 15,50m sur 4,50m, fut construit sur la demande du syndicat des Brotteaux.. Il fut déplacé de 200 m en aval.
Son câble fut endommagé par des avions, et il fut envoyé par le fond par l’armée allemande en 1944.
Il fut parfois remplacé par des bateaux de génie, puis par “ Le resquilleur ”.

En 1951, l’automoteur “ Le Lavoisier ” en accrocha le câble, renversant le pylône rive gauche.

En 1975, le Conseil Municipal accepta la suppression du bac et demanda à la CNR d’établir une liaison entre Saint-Etienne des Sorts, Codolet et Caderousse.

Repost 0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 06:01
Laudun-L’Ardoise
Repost 0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 05:25

« On est tous les jours

confronté aux antichasse»

Gard í Le Spiripontain Gilbert Bagnol fête cette année ses 20 ans à la tête de la fédération

départementale des chasseurs, qui, comme ailleurs, sont de moins en moins nombreux.

Bio express

Né il y a soixante-sept ans à

Pont-Saint-Esprit, Gilbert Bagnol

a été conducteur d’engins de

travaux publics pendant dix ans,

avant de reprendre l’exploitation

viticole familiale, en 1969.

Président de la fédération des

chasseurs du Gard depuis 1994,

son mandat actuel prend fin en

2016. Il est membre du conseil

d’administration de la fédération

nationale de chasse. Gilbert

Bagnol a également été adjoint au

maire de Pont-Saint-Esprit.

Chasse

« On perd 200 à 300

chasseurs par an »

Il y a tellement de loisirs

maintenant pour les jeunes ! En

1987, on passait 1 600 permis par

an, à présent seulement 400. On

compte à ce jour 18 000 chasseurs,

on en perd 200 à 300 par an.

Sangliers

« Il y a deux secteurs dans le Gard

où l’on trouve énormément de

sangliers et où ils causent

d’importants dégâts agricoles.

Entre Uzès et Barjac, à

Méjannes-le-Clap, nous

demandons plus de jours de

chasse au conseil général. C’est un

véritable point noir. C’est dans les

bois de Méjannes qu’il faut les

chasser, ils y pullulent et à partir de

là se déplacent dans le triangle

Uzès-Barjac-Alès. Il y a également

un autre secteur, le triangle

Lirac-Tavel-Saint-Laurent-des-

Arbres. Sur ces zones à problèmes,

il faut qu’il y ait une augmentation

de la pression de chasse. »

Permis à 1 €

« On a été les premiers en France

à mettre en place le permis à 1

pour les jeunes de 16 ans. Tout

leur est offert. On fait désormais

passer cent permis à 1 par an.

Contre 57 avant la mise en place

du dispositif. C’est mieux mais cela

signifie aussi que l’aspect financier

n’explique pas tout.»

Repost 0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 19:31

On peut revoir l'arbre de Noël cher aux Spiripontains en cliquant sur :

par ce lien ou sur : http://www.choisirpont.fr

Repost 0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 07:46
Repost 0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 06:11

520 km de voie navigable

Prenant sa source au glacier de la Furka dans le Massif du Mont Saint-Gothard, en Suisse, le Rhône est le seul fleuve reliant l’Europe du Nord à la Méditerranée. Dès les Phéniciens, il constitue un axe majeur de circulation des hommes et des marchandises.

Bien qu’au 4ème siècle av J.C., Aristote le mentionne comme étant une voie navigable, le Rhône est cependant un fleuve au régime torrentiel avec d’importantes crues, un courant rapide, près de 4 kilomètres à l’heure, et un dénivelé important rendant les remontes épuisantes et dangereuses. Le fleuve sert pendant longtemps de frontière entre le Saint Empire romain germanique, rive gauche, et le Royaume de France, rive droite, d’où les expressions « Empi » et « Riaume » longtemps utilisées par les mariniers pour désigner ses deux rives. Une intense activité commerciale se développe, desservant les ports des villes situées le long du Rhône et faisant de Lyon, d’Arles et de Narbonne de grands centres économiques. A la fin du 18ème siècle le Rhône devient la voie incontournable pour le transport de céréales, fruits, café, vin, huile, bois et matériaux de construction. En raison de son impétuosité rendant toute navigation périlleuse, il est le lieu d’innombrables innovations et progrès techniques contribuant ainsi à la modernisation de la batellerie.

 Le Rhône....
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de J¨PGarcia
  • Le blog de J¨PGarcia
  • : Ce blog est fait uniquement pour faire passer des informations sur la ville le département la région et nationale
  • Contact

Recherche

Liens