Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 17:30
Municipales
Repost 0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 07:53

On a déjà perdu trois ans....à cause de qui ? de quoi ? un terrain ou plutôt une verrue en plein centre ville, d'une promesse électorale, les municipales arrivent profitez en, exprimez votre mécontentement.

JPG

La scène se passe le 1er octobre

2013. Une Spiripontaine se rend

au cabinet de son médecin traitant.

Elle trouve porte close. Le

praticien est parti, définitivement, sans

être remplacé. Il a pris sa retraite, sans

prévenir sa patientèle. Sans doute l’expression

d’une grande lassitude. À

Pont-Saint-Esprit, ils ne sont plus que

neuf à exercer la profession de médecin

généraliste. Au moins deux d’entre eux

ne font plus partie du service de garde.

Et la moyenne d’âge varie de 50 ans à

plus de 60 ans.

« Dans 4 ou 5 ans, il ne

restera plus que deux

médecins généralistes

dans la ville »

Une professionnelle de santé

de Pont-Saint-Esprit

Du coup, nombre d’observateurs voient

poindre le spectre du désert médical.

« C’est une catastrophe », prévient cette

généraliste. Le sujet est tabou. Ce médecin

toujours en activité préfère botter

en touche : « Je n’ai aucune compétence.

Le Conseil de l’ordre des médecins

sera mieux à même de répondre à cette

problématique », lance-t-il en guise

d’échappatoire. Une de ses consoeurs

ose pourtant prendre la parole : « Dans

quatre ou cinq ans, il ne restera plus

que deux médecins généralistes à

Pont-Saint-Esprit. »

Les indices de cette pénurie annoncée

sont déjà perceptibles. Dans ce cabinet

du centre-ville, le temps d’attente minimum

est d’une heure. Et la durée

moyenne pour obtenir un rendez-vous

est d’une semaine. « Ça devient difficile

de gérer l’afflux », concède cette femme

médecin. Qui plus est, dans un bassin

de vie dont la population est réputée

vieillissante bien qu’en bonne santé, le

médecin se doit de s’adapter. « Il y a

des patients qui ont besoin qu’on les

écoute », explique la toubib qui dit ne

pas compter les minutes qu’elle consacre

à une consultation. Pas question

pour elle d’expédier un rendez-vous.

« Si on me demande de passer cinq minutes

avec un patient, je préfére fermer

mon cabinet. » Pour satisfaire sa nombreuse

patientèle, elle a dû ouvrir une

journée supplémentaire. Il lui faut jongler

aussi avec les aléas, une urgence

médicale ou un patient qui “passe en

force”, « qui s’incruste » dans le cabinet.

« On a du mal à ne pas satisfaire

leurs besoins », poursuit la doctoresse.

Mais elle ne se voit pas continuer ainsi

ad vitam aeternam. « C’est une situation

décourageante », soupire-t-elle.

C’est pour cela qu’elle s’est battue pour

l’implantation d’une maison médicale

au Champ-de-Mars : « C’était un beau

projet, facile d’accès et qui aurait attiré

de jeunes médecins, pense-t-elle.

Une pétition avait recueilli 1 700 signatures

de Spiripontains favorables à

ce Pôle santé. »

THIERRY MBOM

tmbom@midilibre.com

Repost 0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 13:04
Carsan: Place aux jeunes
Repost 0
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 08:02

Peut être composée par l'un des Electeurs !...

Si Brel avait pensé à cela……….. !!!!

Il y a encore quelques Chansonniers heureusement !!

Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 17:54

FILET MIGNON DE PORC A LA CRÈME

ET AUX HERBES FRAÎCHES

Pour 4 personnes :

Facile

Très bon

INGREDIENTS :

1 filet mignon de porc (700g à 800g)

60g de beurre

2 cuillères à soupe d’huile

2 échalotes ( à hacher très finement)

1 cuillère à café d’estragon

1 cuillère à café de persil

1 cuillère à café de ciboulette

1 petit verre de vin blanc

25cl de crème épaisse

Sel, Poivre du moulin

PRÉPARATION :

Hacher finement les échalotes.

Découper le filet mignon en tranches d’1 cm d’épaisseur. Salez et poivrez.

Faire fondre le beurre avec l’huile d’olive dans une poêle et y déposer les tranches. Cuire environ 3 minutes de chaque côté.

Retire les tranches de la poêle et réserver au chaud.

Vider le gras de cuisson de la poêle et versez le verre de vin blanc.

Gratter le fond avec une spatule en bois pour décoller les sucs.

Ajouter les échalotes hachées et faire réduire le vin sur feu vif jusqu'à ce qu’il ne reste que quelques cuillérées de liquide.

Retirer la poële du feu et tant qu’elle est encore chaude, incorporer la crème

Incorporez la crème dans la poêle encore chaude. Salez, poivrez,

Ajouter les herbes fraîches et bien battre le tout au fouet dans un grand bol ou passer au mixer.

Arroser les pavés de filet mignon. Servir aussitôt.

Bon appétit

Accompagner d’une garniture de Girolles poêlées.

Pinard (s) :

Dans les blancs

Jurançon ( mais sec le môssieur)

Colombard ( le seul, le vrai- La Colombelle Côtes de Gascogne )

Un bon Chardonnay de chez nous ( si, si y’en a)

un Graves

Dans les rouges je ne vois qu’un Beaujolpif Moulin à Vent

Ou alors carrément un rosé de Bandol ou un Tavel.

Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 12:32

Canton de Pont Saint Esprit...

Aiguèze Alain Chevinesse

candidat à la fonction de maire

Il conduira la liste Bien vivre à Aiguèze aux municipales.

Canton de Pont Saint Esprit...
Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 10:22

Concert, printemps des poètes et exposition

d’oeuvres d’art à la librairie du Chant de la terre

Sur une invitation d’André Zaradzki

avec les amis du Chant

de la terre, et en collaboration

avec l’école de musique de l’agglomération

du Gard Rhodanien,

un concert avec un très

beau duo sera proposé dimanche

23 février à 18 heures à

l’auditorium du centre Pépin.

L’affiche propose un joli casting

avec l’altiste Julia Korning,

venue à plusieurs reprises

à Pont-Saint-Esprit et dans

la région.

Pour ce prochain concert, l’altiste

sera accompagnée du pianiste

belge Alexis Thibaut,

avec lequel elle se produit depuis

quatre ans, en musique de

chambre. Ils ont préparé un

programme qui est une invitation

à voyager, avec Alexandre

Glazounov, Rebecca Clarke et

Bloch. Les entrées sont en libre

participation au chapeau

pour les artistes.

Par ailleurs, l’association le

Chant de la terre organise son

prochain printemps des poètes

du 7 au 22 mars prochains.

Toujours le 7 mars, vernissage

de l’expo Au coeur des arts et

accueil pour la première fois

sept élèves de l’École supérieure

d’art d’Avignon qui présenteront

leurs oeuvres.

CULTURE
Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 10:11

Valère Ségal veut créer une Maison

des Spiripontains

Son ambition, c’est de « mettre à la disposition de tous les Spiripontains et des associations, un lieu d’accueil qui leur permettra d’accomplir et d’accompagner des activités ludiques, éducatives, sportives et civiques ». Valère Ségal, candidat divers droite confiera l’encadrement de ces activités aux personnels municipaux déjà en place, « sans recrutement supplémentaire », précise-t-il. Il ferait également appel aux bénévoles associatifs « à qui des formations seront proposées ». Le chef de file de la liste Pour un meilleur Esprit mettra à disposition des usagers des moyens matériels, locaux, mobiliers et informatique. « Des moyens financiers seront alloués pour les projets associatifs redynamisant la commune ». Faisant écho à l’interpellation de Michel Tachon à l’adresse des candidats, au sujet de l’université populaire créée par l’association Vivre Pont- Saint-Esprit, Valère Ségal estime qu’une telle structure à toute sa place au sein de la Maison des Spiripontains. « Tout comme », poursuit-il, des associations telles que Pont vous

accueille présidée par Jean-Pierre Ghisalberti et Malakoff Médéric de Michel Mermet. « Ce sont déjà en quelque sorte des universités populaires », ajoute le candidat divers droite.

« La mise en commun de tous les acteurs bénévoles, à travers des coopérations ou un groupement devrait permettre, avec les moyens que nous mettrons en oeuvre, de proposer aux Spiripontains une université populaire de qualité ». Cette Maison des Spiripontains « servira d’ossature au temps périscolaire s’il se confirmait que l’école des quatre jours et demi nous soit imposés nationalement ». Valère Ségal promet un changement « radical » de la prise en compte des associations. Il promet « une rupture avec ce qui se faisait auparavant, c’est à dire des subventions uniquement pré-électorales, alors qu’aucune aide n’était consentie les années précédentes ». Le candidat vient d’ouvrir une permanence au 6 rue du 15 août 1944.

Le maire expose son bilan,

en attendant le programme

« Notre programme est en cours d’achèvement et sera

présenté début mars », peut-on lire sur le blog (castillon2014.fr)

du maire sortant, qui brigue un nouveau mandat.

En attendant, le candidat expose sur son site, le bilan de ses

trois années à la tête de la commune. Fleurissement de la ville,

réfection du chemin des Cyprès, réhabilitation du lavoir sont

ainsi mis en avant des réalisations.

Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 05:04
Repost 0
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 14:15
Le citoyen s'exprime
Le citoyen s'exprime
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de J¨PGarcia
  • Le blog de J¨PGarcia
  • : Ce blog est fait uniquement pour faire passer des informations sur la ville le département la région et nationale
  • Contact

Recherche

Liens