Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 16:20

PHOTO-CHEF.png

 

Pendant que les magazines et les chaînes de télévision parlent de la vie des célébrités, 
 le Chef de la Tribu des "Kaya po" a reçu la pire nouvelle de sa vie :
Dilma, la présidente du Brésil, a donné son approbation
  
pour la construction d'une énorme centrale hydroélectrique
(la 3ème plus grande au monde).
 
le barrage inondera environ 400000 hectares de forêt
C'est la sentence de mort pour tous les peuples vivant près du fleuve,
 
Plus de 40 000 Indiens devront trouver de nouveaux endroits où vivre.
La destruction de l'habitat naturel, la déforestation et la disparition de plusieurs espèces sont des faits!
 
Nous savons qu'une image vaut mille mots, 

et montre le véritable prix à payer pour
la "qualité de vie" de nos modes de vie dit "modernes"
 

   Il n'y a plus dans notre monde de place pour ceux qui vivent différemment,
  
que tout doit être aplani, que chacun, au nom de la mondialisation, 
doit perdre son identité, sa façon de vivre.
 
 
 
 
Repost 0
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 16:34

 

LA LETTRE   n° 161  Pont-St-Esprit, le 6 mars 2013

 

Le coup de gueule : d’un ami sur Internet : «une société s’appuie sur des symboles. On comprend la nôtre quand on voit quels sont les siens et, en négatif, ceux qui ne le sont pas. Exemple : gagner un tour du monde à la voile, en solitaire, dans un temps record, c’est beau, mais ça n’a aucune valeur médiatique pour les socialistes, et celui qui le fait n’a aucune chance d’être considéré, du moment qu’il n’est pas homo, pas voyou, pas immigré... Ainsi, le formidable gagnant du Vendée-globe, François Gabart, 29 ans, n’a pas eu ‘’l’honneur’’ d’être reçu à l’Elysée. Trop blond, trop élitiste, trop intelligent, trop vendéen et, en plus, marié avec une femme, et papa, et catho peut-être… Le président ‘’normal’’ ne s’est même pas fendu d’un coup de fil ! Il lui a préféré Florence Cassez ! Préférence à ceux dont les activités douteuses salissent l’image de la France, plutôt qu’à ceux qui réalisent des exploits valorisants ! C’est ça le changement !».

 

Prime pour les uns, déprime pour les autres : on pouvait lire dans la presse locale du 17-02 :  «une prime de 300€ déclenche la colère des syndicats mairie ». Prime perçue par une quinzaine d’agents, sélectionnés à la tête du client : excellent moyen pour diviser le personnel, comme le maire Castillon l’a appris dans les stages qu’il faisait, du temps où il sévissait dans le privé.

Quelques jours après, Le 22-02, en conseil municipal, l’opposition demande s’il est vrai que le DGS aurait perçu une prime à 5 chiffres. Comme à son habitude, le maire rétorque par des invectives et autres amabilités, mêlées de dénégations sous-jacentes, mais de réponse claire et convaincante, point : bonjour la transparence tant prônée pendant la campagne électorale.

D’autant, qu’il n’y aurait rien d’illégal à ce que le DGS touche une prime à 5 chiffres, si ce n’est qu’il serait alors bien mieux payé que son prédécesseur, dont la rémunération était tant décriée par l’opposant Castillon, du temps où il traçait son chemin vers la mairie…à coups de manifs.

Enfin, d’après ce qui filtre de l’hôtel de ville, le management du maire est, à sa façon, si efficace, que l’absentéisme bat des records, et plusieurs agents seraient en arrêt maladie pour cause de déprime…y compris au sein-même du cabinet du maire.

Bref, depuis qu’il est maire, Castillon s’emploie à dégrader le climat social, soit pour punir ceux qu’il suspecte de n’avoir pas voté pour lui, soit par méchanceté organique, donnant ainsi une priorité supplémentaire au programme de son successeur : mettre en œuvre une autre forme de management, de façon à motiver le personnel, pour lui redonner goût au travail.

 

Un an : c’est presque, jour pour jour, le temps qui nous sépare des prochaines municipales. Partout, les choses se mettent en place et s’affichent dans la presse, sauf à Pont, alors qu’en coulisse, ça commence pourtant à bouger. Bref, parlons-en. A tout seigneur, tout honneur, commençons par la mouvance majoritaire, qui a potentiellement la possibilité de faire 4 listes :

Deux listes avec les sortants, l’une menée par le maire, Roger Castillon, l’autre par l’étoile montante du Parti Socialiste : Claire Lapeyronie, adjointe à la culture, vice présidente de l’agglo et suppléante du conseiller général (Christophe Serre). Chacune de ces listes étant évidemment complétée et partiellement renouvelée par des membres de la mouvance.

Troisième liste éventuelle, celle de Michel Tachon, qui préside une association dont la vocation électorale est évidente, et qui pourrait faire sa propre liste, ou participer à celle du maire.

Quatrième liste enfin, celle des Contribuables, dont le président, Frédéric Subirana, dispose, lui aussi, d’effectifs suffisants pour pouvoir faire une liste, ou participer à celle du maire.

Autrement dit, de une à quatre listes possibles pour la mouvance majoritaire qui, dans tous les cas, fusionneront entre les deux tours. L’utilité de cette pluralité de premier tour, étant de ratisser large, impératif pour les sortants, vu le discrédit accumulé depuis qu’ils sont aux affaires…

Côté opposition, la situation étant différente, tout milite pour avoir une seule liste dès le premier tour, en rassemblant tous les insatisfaits de la majorité actuelle, de tous courants et de toutes sensibilités…sans exclusive. Ceci, en s’appuyant sur un programme de bon sens, allant de la réconciliation de tous les Spiripontains (que la majorité s’applique à toujours diviser), au moratoire sur la dette (qui n’a pas été fait), en passant par la maison médicale au Champ de Mars, un contrôle serré de l’Agglo…et autres nécessités évidentes. On y reviendra bientôt.

Voilà comment se présente la situation qui, d’après les observateurs avisés, serait favorable à un changement de majorité…à condition que l’ancien maire ne soit pas tenté par un come-back, dont l’effet serait dévastateur, et permettrait aux sortants de renouveler leur succès de 2011…

 

La pensée du jour : Tandis qu’à leurs œuvres perverses

Les hommes courent haletants,

Mars qui rit, malgré les averses,

Prépare en secret le printemps. (Théophile Gautier)

 

Toutes les lettres sont à disposition sur le blog : http://lalettredelouisesparza.blogg.org

Repost 0
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 19:33
Repost 0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 06:38

 

pont-vous-accueille-copie-1.png

Repost 0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 16:35

Aprés moi Président, la grande marche arrière de notre Président normal.....Sur ses objectifs. Préparons nous à donner plus et à travailler plus.

Capture2-copie-1.PNG

 

 

 

Repost 0
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 16:28

Philippe de Villiers face à notre Président normal et son

Ministre Mr Fabus

Moi je dis BRAVO

 

Cliquez

 http://fr.gloria.tv/?media=396038

 

 

 

 

 

Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 11:32

À Paris, il est l’ambassadeur ardéchois de la chèvre du Rove

ELEVEUR.png

 

À Annonay, l’homme est bien connu. Sa bergerie, sur les hauteurs de la cité des Montgolfier, est un repère pour les visiteurs. La barbe grise et fournie, l’œil clair et toujours brillant, Claude Servonet retrace quelques-uns des moments de son parcours. De son enfance avec un père agriculteur, il a hérité du goût de la douce et implacable solitude de la nature. Une quiétude qu’il quitte chaque année depuis 20 ans pour les allées frénétiques de la Porte de Versailles. Pendant les dix jours du Salon de l’agriculture, l’éleveur joue aux ambassadeurs, de l’Ardèche bien sûr, mais surtout de la chèvre du Rove. Une espèce menacée de disparition dont l’origine remonte « à plus de 2 000 ans en Grèce ». Et qui, dans l’Hexagone, a trouvé son cocon à quelques encablures des ports de Méditerranée, au petit village Le Rove, dans la chaîne de l’Estaque, entre Marseille et Martigues.

« Cela s’est vite su que nous faisions de l’excellent fromage »

Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 11:21

Blanc bonnet, Bonnet blanc !!!!!!!

Des travaux chez le maire aux frais de la commune ?

THIERRY MBOM
24/02/2013

 

L'opposition reproche au maire d'avoir fait effectuer, aux frais du contribuable, des travaux sur un chemin qui traverse ses terres. 

L'opposition lui reprochait d'avoir fait réaliser, aux frais de la commune, courant été 2012, des travaux d'enrochement sur le chemin de Crussol, qui traverse ses terres et dessert sa résidence, "sans en informer le conseil municipal".

La garde rapprochée du maire monte au créneau

Le maire Roger Castillon a dans un premier temps, laissé sa garde rapprochée répliquer à ses adversaires politiques. "Nous avons été contraints d'œuvrer dans l'urgence, dira Alain Vivarrat-Perrin, adjoint à l'urbanisme, on approchait de la période de la moisson, la voie menaçait de s'effondrer alors même qu'elle était empruntée par des engins agricoles. Il fallait sécuriser ce chemin." Philippe Dehapiot 1er adjoint : "Ces travaux n'étaient pas d'une ampleur phénoménale".

 

C'est quand qu'on tourne autour de la fontaine de l' Europe.......Humour du dimanche.

Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 11:18

La Chambre rejette la facture de l'avocat de Baumet

La collectivité ne doit pas régler les 3 000 € d'honoraires de Régis de Castelnau, avocat de l'ex maire Gilbert Baumet. C'est l'avis de la chambre régionale des comptes qui a été rendu public, hier soir, en conseil municipal. Cette facture "ne constitue pas une dépense obligatoire"

 

THIERRY MBOM
23/02/2013
Repost 0
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 16:24

 

LA LETTRE de Louis Esparza  n° 160 Pont-St-Esprit, le 23 février 2013

la ’’transition énergétique’’ à la lampe à pétrole : la ‘’transition’’ mise en oeuvre par la gauche, pour satisfaire aux caprices de ses alliés écolos, va consister à remplacer progressivement le nucléaire (80% de la production nationale), notamment par l’éolien et le solaire (actuellement moins de 3%). Energies dites renouvelables, mais qui coûtent si cher à produire, qu’EDF les revend aux particuliers bien moins cher qu’elle ne les paye… De plus, comme il est impossible d’en produire en très grande quantité, il faudra compléter avec des centrales à gaz et au fuel, énergies fossiles importées, chères et qui rejettent du CO2…mais peu importe cet inconvénient, l’essentiel étant d’en finir avec le nucléaire.

Notons au passage, qu’en ce qui nous concerne ici, dans le Gard rhodanien, où l’essentiel des emplois se trouve dans le nucléaire ; pour faire avaler la pilule aux élus locaux, les socialos ont créé une association, l’ADEMA, genre d’assemblée-croupion (comme l’aurait qualifiée de Gaulle), présidée par l’ineffable Chapelet, grand spécialiste de l’enfumage, de la langue de bois et du noyage de poisson, adjoint, intime, et à l’occasion suppléant du maire de Bagnols, quand celui-ci est inéligible.

Pour en revenir au fond du problème, actuellement, comme l’éolien et le solaire ne représentent qu’une infime partie, leur prix de revient exorbitant est compensé par celui du nucléaire qui est très bas. Mais, au fur et à mesure qu’on réduira la part du nucléaire pour augmenter celle des autres énergies, le prix de l’électricité ne pourra qu’augmenter fortement, comme le déclare à l’occasion le président d’EDF.

Or, quand on sait que dans notre pays, la pauvreté se développe et s’aggrave, au point que les plus modestes ont déjà du mal à payer leur facture d’électricité ; avec le temps, la situation ne pourra qu’empirer et, insensiblement, les plus pauvres devront en revenir à s’éclairer à la lampe à pétrole... A moins que l’Etat-providence leur accorde des tarifs réduits, comme il a commencé à le faire, et continuera, tant que les moins pauvres pourront payer pour les autres…

 

Pendant ce temps, les Américains, eux, ne réduisent pas le nucléaire, développent l’exploitation des gaz de schiste et l’extraction du pétrole à grande profondeur (notamment en mer), et prévoient ainsi d’avoir leur autonomie énergétique d’ici une dizaine d’années…et faire baisser les prix.

Mais il est vrai qu’eux n’ont pas un parti écolo qui, avec moins de 3% des voix, la ramène plus que les autres et impose sa dictature idéologique au pays… illustration de la démocratie à la française.

Bref, les cassandres qui professent que la gauche et ses amis écolos font tout pour qu’on en revienne à s’éclairer à la bougie, exagèrent un peu, ce sera d’abord à la lampe à pétrole, notamment celui du Moyen-Orient, qui sera peut-être un peu moins cher, vu que les Américains n’en achèteront plus.

 

Le maire serait-il en situation de prise illégale d’intérêt ? C’est la question que se posent les observateurs, face au contexte suivant : en octobre 2012, les élus d’opposition dénoncent : « de gros travaux d’enrochement et d’élargissement de voie qui ont été réalisés par la commune, sans information des élus ni du conseil municipal, en bout du chemin de la Barandonne, pour élargir la voie d’accès à une seule et unique maison, celle du maire ». (sujet abordé dans La lettre n°152).

En conseil municipal, le maire dégage en touche, comme il sait si bien le faire, tournant en dérision ses opposants, ce qui produit toujours un excellent effet sur son public de groupies…

Or, voilà qu’hier (vendredi 22), en conseil municipal, arrive sur la table une délibération (la n°8) pour, en quelque sorte, régulariser la situation de ces travaux effectués pour améliorer l’accès à la maison du maire. Et, à cette occasion, on apprend qu’une partie du terrain sur lequel ont été effectués les travaux lui appartient, et qu’il va la céder à la commune pour l’euro symbolique. Délibération justifiée par le fait que ce chemin dessert une station de pompage et des terrains agricoles, et qu’il y avait urgence à intervenir. Mais alors, pourquoi avoir tout occulté durant près de 6 mois ?

En résumé, le maire a fait réaliser des travaux par la commune, pour élargir un chemin sur un terrain qui lui appartient, améliorant ainsi l’accès à sa maison, le tout à l’insu des élus.

Visiblement, on est face à une situation qui pourrait bien relever de la prise illégale d’intérêt. L’opposition ayant abordé le sujet en question liminaire à la réunion du conseil, le maire lui a répondu avec son habilité habituelle pour la tourner en dérision  : « indigence de vos propos…honteux… indécents…etc.. ». Mais de réponse à la question, point. Reste que cette affaire semble bien embarrasser le maire, et pourrait donner à l’opposition matière à poursuivre…

 

Cela dit, imaginons un instant que cette affaire se soit produite sous l’ancien règne, on aurait vu aussitôt l’opposant Castillon (aujourd’hui maire), intervenir en moralisateur désintéressé, scandalisé par ces travaux occultes réalisés dans l’intérêt personnel du maire, etc.. Peut-être même qu’une manif serait déjà en route pour aller tourner manège au rond-point de l’Europe… Mais aujourd’hui, rien…du moins pour l’instant. Attendons voir, on aura certainement l’occasion d’y revenir.

 

La pensée du jour : l’intérêt parle toutes sortes de langues et joue toutes sortes de personnages, même celui du désintéressé. ( La Rochefoucault)

 

Adresse : l.esparza@orange.fr Toutes les lettres sont à disposition sur le blog : http://lalettredelouisesparza.blogg.org

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de J¨PGarcia
  • Le blog de J¨PGarcia
  • : Ce blog est fait uniquement pour faire passer des informations sur la ville le département la région et nationale
  • Contact

Recherche

Liens