Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 18:26

La Démocratie c'est aussi et surtout la Liberté d'expression

Voir les commentaires

Repost 0
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 18:19

Voilà comme les socialistes et autres bourgeois traitent un élu de la république

Repost 0
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 18:58

Cette réflexion et très intéressante, enfin pour moi.

Salut, Je t'ai vu à la télévision dimanche soir. Tu débarquais triomphant de ton bateau pneumatique sur cette île. Je t'ai entendu jubiler, que tu avais 20 ans, que tu étais chrétien et que tu fuyais la guerre.

Les médias occidentaux, gangrénés par des journaleux gauchisants ne savent plus quoi faire pour essayer de nous culpabiliser. J'avouerai que ces images et ton discours m'ont mis mal à l'aise. Alors j'ai réfléchi. Ce que j'ai à te dire ne va pas te plaire. Ça ne plaira pas non plus à tous ces humanitaires, ces comités de soutien et ces ONG qui t’utilisent comme matière première de leur petit business.

Si toi qui as 20 ans refuse de te battre pour ton pays, qui va le faire ?

Je vais faciliter ta réponse. Il te suffira d’évoquer les points Godwin pour me discréditer. Tant pis, les leçons de l'Histoire seule peuvent nous éviter de refaire indéfiniment les mêmes erreurs. Il y a 71 ans, l'Europe a connu un autre débarquement. Des gamins de 20 ans comme toi sont venus par milliers.

Pas pour nous envahir, mais pour nous libérer. Pas pour lâchement sauver leur cul, mais pour se battre. Ils sont morts pour des idées, pour un rêve de liberté, dans un pays qui n'était même pas le leur. Parce que c'était des hommes de devoir et qu'il fallait le faire.

Je ne dis pas qu'ils sont morts en héros. La mort n'est jamais belle. Certains ont atrocement souffert, d'autres sont morts comme des chiens. Mais ils l'ont fait.

Tu commences à comprendre où je veux en venir ? Je sais bien qu'il y a des perspectives plus réjouissantes que de devoir prendre les armes et se battre. Le politiquement correct et la bien pensance dominante font que l'on glorifie désormais les fuyards et les déserteurs. Sache qu'il y a encore dans cette Europe de sans-couilles quelques hommes d'honneur, quelques patriotes, - estampillés vieux cons rétrogrades par toute la frange des fiottes qui te soutiennent -, pour qui tu n’es qu’un lâche.

Tu n’as pas de courage, tu n’as pas d'honneur, tu n’as plus de pays. Je ne te méprise pas, tu n'en vaux pas la peine. Tu as réussi à escroquer tes parents pour avoir de quoi payer les passeurs, tu continueras à vivre en parasite puisque c’est comme ça que ça fonctionne et que c’est l'idéal qu'on t'a fait miroiter.

Il y a cette autre question qui découle de la première et qui entretient mon malaise.

Si tu n'aimes pas assez ton pays pour te battre pour lui, que viens-tu faire chez moi ? Ne me dis pas que tu vas aimer ma patrie comme la tienne : tu viens de lui tourner le dos ! Au moindre problème tu reprendras ta route. Je sais que je ne peux pas compter sur toi.

Je suis un sale con nationaliste. Mes écrits puent l'extrême-droite. On m'accusera d'être xénophobe, que mes propos sécrètent la haine. Tes nouveaux petits copains médiatico-humanitaro-donneurs de leçons ne vont pas me louper.

Tu peux me haïr, c’est facile. Mais sache une chose : dans 30 ans, quand tu regarderas en arrière et que tu verras ce gosse de 20 ans qui a refusé de se battre, tu te détesteras. Tu comprendras ce que je voulais dire.

Mais il sera trop tard.

Tant pis pour toi.

Repost 1
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 19:11
Repost 0
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 15:28
Repost 0
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 06:52

GARDES MEDICALES DU JOUR

Voir les commentaires

Repost 0
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 09:51

La Bruyère, traitant des hommes, dans Les Caractères, a ce mot crucifiant : "À quelques-uns l’arrogance tient lieu de grandeur." Jamais, peut-être, parole n’a été autant justifiée que sous la république de Hollande.

Yannik Chauvin Docteur en droit, écrivain, compositeur

L’arrogance est l’arme des incompétents ; les autres cherchent à convaincre.

Arrogante, la péronnelle qui s’occupe de l’Éducation nationale : tenue en laisse par les pédagos cinglés, elle a raison contre tout le monde, y compris 80 % des profs.

Arrogante, la Taubira, incapable d’essuyer la moindre critique, toute raidie dans sa victimisation permanente et ses certitudes laxistes dont personne ne veut.

Arrogante, l’extatique ministre de la Santé, qui nationalise la médecine, comme au bon vieux temps de l’URSS, contre l’avis de la majorité des médecins généralistes.

Arrogant, le Sapin, le seul à voir la France se redresser là où tout le monde regarde, effaré, le gouffre s’ouvrir.

Arrogant, le rondouillard de l’Intérieur, qui chasse les Français d’une plage pour l’offrir, toute bassesse bue, au roi du pétrole arabe.

Arrogant, ce Premier ministre qui pioche dans nos impôts pour aller à Berlin, avec ses enfants et en avion officiel, voir un match de football.

Arrogant, ce minable conseiller qui se fait cirer les chaussures à l’Élysée.

Arrogants, ces ministres qui croient en leur impunité absolue malgré leurs comptes en Suisse, leur défaut de paiement auprès du fisc ou leurs mensonges sur leurs diplômes.

Arrogante, la Bricq, qui se plaint de la « bouffe dégueulasse » de l’Élysée alors que des millions de Français n’ont pas de quoi s’acheter un steak haché par semaine.

Arrogante, la Saal, qui ose présenter une note de taxi équivalant à deux ans et demi de SMIC, alors qu’elle dispose d’une voiture avec chauffeur.

Arrogant, Le Foll, qui voit la campagne s’embraser et fait répondre sottement qu’il attend un rapport pour s’intéresser à la question et rencontrer les paysans.

Arrogante, l’inculte ministre de la Culture – n’est-ce pas, Patrick Modiano ? -, qui créé des conseils et des comités Théodule dans tous les sens pour masquer le vide de son action.

Arrogante, l’Hidalgo qui fête la fin du ramadan à grands coups d’argent public tout en attaquant en justice un caricaturiste qui la représente en lécheuse de babouches.

Arrogant, enfin, le maître de tout ceci, l’occupant temporaire de l’Élysée, qui nomme ses copains partout, y compris ceux qui ont ouvertement démérité – n’est-ce pas, Harlem Désir ? -, qui se prend les pieds dans ses contradictions, ses changements de cap, ses volte-face, ses palinodies, qui tente ingénument de nous vendre son incapacité pour de l’audace, qui passe son temps à se tromper de politique – c’est idiot de se mettre la Russie à dos, n’est-ce pas, Messieurs les agriculteurs ? -, qui répudie sa concubine comme ne le ferait pas un petit marquis d’avant la Révolution, qui, casqué, rejoint sa maîtresse dans la chambre de bonne voisine, qui sait, en fin de compte, qu’il n’a pas l’étoffe d’un président mais, incapable de la moindre décision – n’est-ce pas, Ségolène ? -, refuse d’en tirer la conséquence.

La Bruyère, traitant des hommes, dans Les Caractères, a ce mot crucifiant : « À quelques-uns l’arrogance tient lieu de grandeur. » Jamais, peut-être, parole n’a été autant justifiée que sous la république de Hollande.

Repost 0
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 19:07
Repost 0
19 août 2015 3 19 /08 /août /2015 15:38
Repost 0
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 03:39
Fête de l'Assomption

Bon 15 août

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de J¨PGarcia
  • Le blog de J¨PGarcia
  • : Ce blog est fait uniquement pour faire passer des informations sur la ville le département la région et nationale
  • Contact

Recherche

Liens