Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 16:34

 

LA LETTRE   n° 161  Pont-St-Esprit, le 6 mars 2013

 

Le coup de gueule : d’un ami sur Internet : «une société s’appuie sur des symboles. On comprend la nôtre quand on voit quels sont les siens et, en négatif, ceux qui ne le sont pas. Exemple : gagner un tour du monde à la voile, en solitaire, dans un temps record, c’est beau, mais ça n’a aucune valeur médiatique pour les socialistes, et celui qui le fait n’a aucune chance d’être considéré, du moment qu’il n’est pas homo, pas voyou, pas immigré... Ainsi, le formidable gagnant du Vendée-globe, François Gabart, 29 ans, n’a pas eu ‘’l’honneur’’ d’être reçu à l’Elysée. Trop blond, trop élitiste, trop intelligent, trop vendéen et, en plus, marié avec une femme, et papa, et catho peut-être… Le président ‘’normal’’ ne s’est même pas fendu d’un coup de fil ! Il lui a préféré Florence Cassez ! Préférence à ceux dont les activités douteuses salissent l’image de la France, plutôt qu’à ceux qui réalisent des exploits valorisants ! C’est ça le changement !».

 

Prime pour les uns, déprime pour les autres : on pouvait lire dans la presse locale du 17-02 :  «une prime de 300€ déclenche la colère des syndicats mairie ». Prime perçue par une quinzaine d’agents, sélectionnés à la tête du client : excellent moyen pour diviser le personnel, comme le maire Castillon l’a appris dans les stages qu’il faisait, du temps où il sévissait dans le privé.

Quelques jours après, Le 22-02, en conseil municipal, l’opposition demande s’il est vrai que le DGS aurait perçu une prime à 5 chiffres. Comme à son habitude, le maire rétorque par des invectives et autres amabilités, mêlées de dénégations sous-jacentes, mais de réponse claire et convaincante, point : bonjour la transparence tant prônée pendant la campagne électorale.

D’autant, qu’il n’y aurait rien d’illégal à ce que le DGS touche une prime à 5 chiffres, si ce n’est qu’il serait alors bien mieux payé que son prédécesseur, dont la rémunération était tant décriée par l’opposant Castillon, du temps où il traçait son chemin vers la mairie…à coups de manifs.

Enfin, d’après ce qui filtre de l’hôtel de ville, le management du maire est, à sa façon, si efficace, que l’absentéisme bat des records, et plusieurs agents seraient en arrêt maladie pour cause de déprime…y compris au sein-même du cabinet du maire.

Bref, depuis qu’il est maire, Castillon s’emploie à dégrader le climat social, soit pour punir ceux qu’il suspecte de n’avoir pas voté pour lui, soit par méchanceté organique, donnant ainsi une priorité supplémentaire au programme de son successeur : mettre en œuvre une autre forme de management, de façon à motiver le personnel, pour lui redonner goût au travail.

 

Un an : c’est presque, jour pour jour, le temps qui nous sépare des prochaines municipales. Partout, les choses se mettent en place et s’affichent dans la presse, sauf à Pont, alors qu’en coulisse, ça commence pourtant à bouger. Bref, parlons-en. A tout seigneur, tout honneur, commençons par la mouvance majoritaire, qui a potentiellement la possibilité de faire 4 listes :

Deux listes avec les sortants, l’une menée par le maire, Roger Castillon, l’autre par l’étoile montante du Parti Socialiste : Claire Lapeyronie, adjointe à la culture, vice présidente de l’agglo et suppléante du conseiller général (Christophe Serre). Chacune de ces listes étant évidemment complétée et partiellement renouvelée par des membres de la mouvance.

Troisième liste éventuelle, celle de Michel Tachon, qui préside une association dont la vocation électorale est évidente, et qui pourrait faire sa propre liste, ou participer à celle du maire.

Quatrième liste enfin, celle des Contribuables, dont le président, Frédéric Subirana, dispose, lui aussi, d’effectifs suffisants pour pouvoir faire une liste, ou participer à celle du maire.

Autrement dit, de une à quatre listes possibles pour la mouvance majoritaire qui, dans tous les cas, fusionneront entre les deux tours. L’utilité de cette pluralité de premier tour, étant de ratisser large, impératif pour les sortants, vu le discrédit accumulé depuis qu’ils sont aux affaires…

Côté opposition, la situation étant différente, tout milite pour avoir une seule liste dès le premier tour, en rassemblant tous les insatisfaits de la majorité actuelle, de tous courants et de toutes sensibilités…sans exclusive. Ceci, en s’appuyant sur un programme de bon sens, allant de la réconciliation de tous les Spiripontains (que la majorité s’applique à toujours diviser), au moratoire sur la dette (qui n’a pas été fait), en passant par la maison médicale au Champ de Mars, un contrôle serré de l’Agglo…et autres nécessités évidentes. On y reviendra bientôt.

Voilà comment se présente la situation qui, d’après les observateurs avisés, serait favorable à un changement de majorité…à condition que l’ancien maire ne soit pas tenté par un come-back, dont l’effet serait dévastateur, et permettrait aux sortants de renouveler leur succès de 2011…

 

La pensée du jour : Tandis qu’à leurs œuvres perverses

Les hommes courent haletants,

Mars qui rit, malgré les averses,

Prépare en secret le printemps. (Théophile Gautier)

 

Toutes les lettres sont à disposition sur le blog : http://lalettredelouisesparza.blogg.org

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LAURENT 06/03/2013 21:13

oui oui oui une bonne liste bleu marine ...........et aurevoir roro et ta clique

Présentation

  • : Le blog de J¨PGarcia
  • Le blog de J¨PGarcia
  • : Ce blog est fait uniquement pour faire passer des informations sur la ville le département la région et nationale
  • Contact

Recherche

Liens