Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 16:24

 

LA LETTRE de Louis Esparza  n° 160 Pont-St-Esprit, le 23 février 2013

la ’’transition énergétique’’ à la lampe à pétrole : la ‘’transition’’ mise en oeuvre par la gauche, pour satisfaire aux caprices de ses alliés écolos, va consister à remplacer progressivement le nucléaire (80% de la production nationale), notamment par l’éolien et le solaire (actuellement moins de 3%). Energies dites renouvelables, mais qui coûtent si cher à produire, qu’EDF les revend aux particuliers bien moins cher qu’elle ne les paye… De plus, comme il est impossible d’en produire en très grande quantité, il faudra compléter avec des centrales à gaz et au fuel, énergies fossiles importées, chères et qui rejettent du CO2…mais peu importe cet inconvénient, l’essentiel étant d’en finir avec le nucléaire.

Notons au passage, qu’en ce qui nous concerne ici, dans le Gard rhodanien, où l’essentiel des emplois se trouve dans le nucléaire ; pour faire avaler la pilule aux élus locaux, les socialos ont créé une association, l’ADEMA, genre d’assemblée-croupion (comme l’aurait qualifiée de Gaulle), présidée par l’ineffable Chapelet, grand spécialiste de l’enfumage, de la langue de bois et du noyage de poisson, adjoint, intime, et à l’occasion suppléant du maire de Bagnols, quand celui-ci est inéligible.

Pour en revenir au fond du problème, actuellement, comme l’éolien et le solaire ne représentent qu’une infime partie, leur prix de revient exorbitant est compensé par celui du nucléaire qui est très bas. Mais, au fur et à mesure qu’on réduira la part du nucléaire pour augmenter celle des autres énergies, le prix de l’électricité ne pourra qu’augmenter fortement, comme le déclare à l’occasion le président d’EDF.

Or, quand on sait que dans notre pays, la pauvreté se développe et s’aggrave, au point que les plus modestes ont déjà du mal à payer leur facture d’électricité ; avec le temps, la situation ne pourra qu’empirer et, insensiblement, les plus pauvres devront en revenir à s’éclairer à la lampe à pétrole... A moins que l’Etat-providence leur accorde des tarifs réduits, comme il a commencé à le faire, et continuera, tant que les moins pauvres pourront payer pour les autres…

 

Pendant ce temps, les Américains, eux, ne réduisent pas le nucléaire, développent l’exploitation des gaz de schiste et l’extraction du pétrole à grande profondeur (notamment en mer), et prévoient ainsi d’avoir leur autonomie énergétique d’ici une dizaine d’années…et faire baisser les prix.

Mais il est vrai qu’eux n’ont pas un parti écolo qui, avec moins de 3% des voix, la ramène plus que les autres et impose sa dictature idéologique au pays… illustration de la démocratie à la française.

Bref, les cassandres qui professent que la gauche et ses amis écolos font tout pour qu’on en revienne à s’éclairer à la bougie, exagèrent un peu, ce sera d’abord à la lampe à pétrole, notamment celui du Moyen-Orient, qui sera peut-être un peu moins cher, vu que les Américains n’en achèteront plus.

 

Le maire serait-il en situation de prise illégale d’intérêt ? C’est la question que se posent les observateurs, face au contexte suivant : en octobre 2012, les élus d’opposition dénoncent : « de gros travaux d’enrochement et d’élargissement de voie qui ont été réalisés par la commune, sans information des élus ni du conseil municipal, en bout du chemin de la Barandonne, pour élargir la voie d’accès à une seule et unique maison, celle du maire ». (sujet abordé dans La lettre n°152).

En conseil municipal, le maire dégage en touche, comme il sait si bien le faire, tournant en dérision ses opposants, ce qui produit toujours un excellent effet sur son public de groupies…

Or, voilà qu’hier (vendredi 22), en conseil municipal, arrive sur la table une délibération (la n°8) pour, en quelque sorte, régulariser la situation de ces travaux effectués pour améliorer l’accès à la maison du maire. Et, à cette occasion, on apprend qu’une partie du terrain sur lequel ont été effectués les travaux lui appartient, et qu’il va la céder à la commune pour l’euro symbolique. Délibération justifiée par le fait que ce chemin dessert une station de pompage et des terrains agricoles, et qu’il y avait urgence à intervenir. Mais alors, pourquoi avoir tout occulté durant près de 6 mois ?

En résumé, le maire a fait réaliser des travaux par la commune, pour élargir un chemin sur un terrain qui lui appartient, améliorant ainsi l’accès à sa maison, le tout à l’insu des élus.

Visiblement, on est face à une situation qui pourrait bien relever de la prise illégale d’intérêt. L’opposition ayant abordé le sujet en question liminaire à la réunion du conseil, le maire lui a répondu avec son habilité habituelle pour la tourner en dérision  : « indigence de vos propos…honteux… indécents…etc.. ». Mais de réponse à la question, point. Reste que cette affaire semble bien embarrasser le maire, et pourrait donner à l’opposition matière à poursuivre…

 

Cela dit, imaginons un instant que cette affaire se soit produite sous l’ancien règne, on aurait vu aussitôt l’opposant Castillon (aujourd’hui maire), intervenir en moralisateur désintéressé, scandalisé par ces travaux occultes réalisés dans l’intérêt personnel du maire, etc.. Peut-être même qu’une manif serait déjà en route pour aller tourner manège au rond-point de l’Europe… Mais aujourd’hui, rien…du moins pour l’instant. Attendons voir, on aura certainement l’occasion d’y revenir.

 

La pensée du jour : l’intérêt parle toutes sortes de langues et joue toutes sortes de personnages, même celui du désintéressé. ( La Rochefoucault)

 

Adresse : l.esparza@orange.fr Toutes les lettres sont à disposition sur le blog : http://lalettredelouisesparza.blogg.org

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de J¨PGarcia
  • Le blog de J¨PGarcia
  • : Ce blog est fait uniquement pour faire passer des informations sur la ville le département la région et nationale
  • Contact

Recherche

Liens