Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 16:30

LA LETTREde Louis Esparza n°157 Pont-St-Esprit, le 21 décembre 2012

 

L’immobilisme : à partir de deux exemples locaux. Le premier se passe à côté de chez nous, à Saint-Marcel d’Ardèche. Pour respecter les directives européennes (initiées par les écolos), la municipalité a décidé d’implanter une ‘’ferme solaire’’ pour produire de l’électricité photovoltaïque, la commune possédant les grandes étendues nécessaires.

Le projet est lancé, développé, etc.. Et, au moment de donner le premier coup de pioche, on s’aperçoit qu’évolue sur ce territoire un couple d’aigles, protégés par la loi (grâce à nos vigilants écolos). Ce qui, évidemment, est une cause incontournable de blocage du projet… Et un cas typique d’entrave à la ‘’transition énergétique’’, du fait-même de ceux qui veulent l’imposer.

 

Le deuxième exemple est chez nous. L’impérieuse nécessité d’une ligne de trains voyageurs entre Pont et Nîmes n’est plus à démontrer. Le projet a été lancé, développé, etc., mais s’est perdu dans les méandres administratifs des divers ‘’décideurs’’…qui ont décidé de ne rien faire.

A noter, que les voies de chemin de fer existent et sont en service (sans être surchargées), que la gare existe également et fonctionne (on peut y acheter des billets). Autrement dit, il ne manque que les voitures et les motrices qui, au moins pour partie, doivent exister à la Région, vu que Georges Frêche avait fait de gros investissements prévisionnels, quelques mois seulement avant de disparaître. Bref, on a tout en main, et rien ne se fait.

Et l’on ne peut pas dire que ce soit la volonté politique qui manque : le projet fait l’unanimité, notamment à gauche où l’on tient toutes les manettes du pouvoir, de la mairie à l’Elysée, en passant par le canton, l’Agglo, le Conseil Général, la Région…

 

Exemples de situations bloquées que l’on retrouve à grande échelle au niveau national, comme à Notre Dame des Landes, où le dossier est porté par le Premier ministre, et dont le premier coup de pioche est empêché, par un mouvement qui participe au gouvernement !… Du jamais vu, l’usage et le bon sens voulant que les ministres en désaccord se retirent ou soient remerciés.

Et l’on n’épiloguera pas sur l’autre sujet qui a défrayé la chronique, Florange, où nos gouvernants ont été les acteurs d’une piteuse charlotade qui, lorsqu’on réfléchit aux conséquences, donne envie de pleurer. La façon de traiter les autres problèmes étant à l’avenant ou pire, quand, dans un sursaut d’autorité, le pouvoir a décidé de renoncer au nucléaire ou à la liaison Rhin/Rhône…

 

Enfin, faut-il s’étonner après cela, que notre pays se distingue par son incapacité à progresser, ce qui conduit à la destruction des emplois, le chômage et la pauvreté. Situation que la malhonnêteté de nos dirigeants essaie de masquer par de la poudre aux yeux avec, notamment, des ministres aux titres aussi ronflants que l’étendue de leur impéritie, comme le ministre du développement durable, qui ne développe rien ; ou le ministre du redressement productif, qui fait de grands moulinets, pour finalement être désavoué, se coucher et avaler la couleuvre.

Après quoi, les mêmes ironiseront sur l’UMP, alors que là, au moins, le préjudice est limité.

 

La régression : ce qui vient d’être évoqué, participe évidemment du vaste mouvement de régression que nous connaissons, que les médias présentent implicitement comme inéluctable, et dont nos gouvernants sont conscients… mais qu’ils ne font qu’accompagner, en se montrant toujours plus en empathie avec les plus touchés, pour les calmer et donner le change.

Ainsi va notre pays et avec lui la communauté européenne, dont le déclin de plus en plus visible est accentué par la mondialisation, qui consiste à mettre tous les pays du monde au même niveau, en prenant aux plus riches pour donner aux plus pauvres. Si ce n’est qu’en réalité, on prend aux pauvres des pays riches, pour donner aux riches des pays pauvres.

D’où le sondage récent faisant apparaître que près d’un Français sur deux se considère avec résignation comme pauvre ou en voie d’appauvrissement. Ce qui montre que le système médiatico-politique fonctionne bien, puisqu’il réussit à nous faire avaler la pilule. La preuve : on ne descend pas dans la rue pour les pauvres, mais pour les homosexuels.

Ce qui conforte nos ‘’élites’’, dont le locataire de l’Elysée - que l’on dit sous l’influence d’une concubine plus néfaste que la Marquise de Pompadour -, et dont les visiteurs rapportent avec ravissement les traits d’humour dans lesquels il excelle, et qui confirment son excellent moral, qu’il doit entretenir en écoutant le disque de Ray Ventura : Tout va très bien Madame la Marquise.

 

Enfin, que tout ceci ne vous empêche pas de bien profiter des fêtes, tant qu’on le peut encore…

Je vous souhaite à tous un joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d’année. A l’an prochain.

 

La pensée du jour : que Diou nous fague la graci de veïre l’an que ven.

Se sian pas mai, que siguen pas men ! ( tradition provençale )

(Que Dieu nous fasse la grâce de voir l’an qui vient. Si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de J¨PGarcia
  • Le blog de J¨PGarcia
  • : Ce blog est fait uniquement pour faire passer des informations sur la ville le département la région et nationale
  • Contact

Recherche

Liens