Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 19:07

 

Pont St Esprit, le 14 septembre 2012

La lune et la pensée unique : télés, journaux, magazines, tous, ont profité de la disparition de Neil Armstrong, pour revenir sur l’exploit de l’homme marchant sur la lune, sans la moindre réserve sur l’utilité ruineuse de la prouesse, d’ailleurs jamais renouvelée depuis...

Occasion ici, de rappeler ce qu’en disait Orson Welles : « le plus grand sacrilège que l’homme ait commis depuis qu’Alexandre a tranché le nœud gordien, c’est d’aller marcher sur la lune ».

Quant au grand Molière, il fait dire à Chrysale dans Les femmes savantes : « m’ôter du grenier de céans cette longue lunette à faire peur aux gens, et cent brimborions dont l’aspect importune, ne point aller chercher ce qu’on fait dans la lune et vous mêler un peu de ce qu’on fait chez vous, où nous voyons aller tout sens dessus dessous»…

Ce qui montre qu’on a toujours préféré regarder ailleurs, plutôt que de régler nos problèmes.

 

Le procès Talon contre l’association des Contribuables : l’audience a bien eu lieu le 30 août comme prévu ; délibéré, fin septembre. On commentera à ce moment-là…

 

L’évolution de la gauche quand elle accède au pouvoir : quand elle était dans l’opposition, la gauche n’avait pas de mots assez durs pour fustiger la politique sécuritaire de Sarkozy, accusé même de mettre de l’huile sur le feu (au karcher). Aujourd’hui, arrivée aux affaires, c’est une élue de gauche qui a souhaité un ratissage par l’armée de certaines banlieues, la police n’ayant pas les moyens d’y maintenir l’ordre (d’autant que la gauche a tout fait pour réduire son efficacité).

Au passage, cette proposition de ratissage par l’armée, rappellera aux plus anciens le célèbre ratissage de la Casbah d’Alger fin 1956…là encore, sous un gouvernement de gauche.

Bien évidemment, le gouvernement a rejeté la proposition de ratissage (comme jadis pour la Casbah), alors que personne n’est dupe, et se doute bien que la députée qui a lancé l’idée ne l’a probablement pas fait de sa propre initiative, mais à l’instigation ‘’d’en haut’’.

Cela dit, si le ratissage avait lieu, il est probable que l’armée y trouverait plus d’armes de guerre qu’à la Casbah. Bref, l’idée est lancée, reste à voir comme elle évoluera.

 

Autre exemple de changement d’optique, avec le nucléaire : quand elle se préparait à accéder au pouvoir, la gauche prévoyait l’arrêt d’un certain nombre de centrales. Aujourd’hui en place, elle se rallie aux thèses des organismes compétents, qui démontrent les avantages incontournables du nucléaire et la nécessité de le développer encore plus.

 

Idem avec les gaz de schiste. Avant les élections, la pression de la gauche et des médias qui la soutiennent était si forte, que la droite elle-même a dû mettre un coup d’arrêt au développement de cette filière…que cette même gauche envisage de relancer, maintenant qu’elle est arrivée aux affaires. Il est vrai que l’exemple des Etats-Unis donne à réfléchir : l’exploitation des gaz de schiste y représente 30% de l’énergie produite, fait baisser le prix du gaz à la consommation, génère des centaines de milliers d’emplois, et fait rentrer des devises car ils en exportent…

 

Evidemment, on ne peut que rapprocher ces revirements de la gauche nationale, de ceux de nos élus municipaux, que ce soit avec la police, qu’ils voulaient désarmer quand ils étaient dans l’opposition ; la vidéo surveillance, qu’ils voulaient supprimer, alors qu’ils regrettent maintenant son insuffisance dans le centre ancien ; et surtout, avec les impôts, qu’ils promettaient de réduire fortement, ce qu’ils n’ont pas fait et ne feront pas, comme le maire le déclarait récemment dans la presse : «On veut éviter de tomber dans la facilité d’une baisse brutale» (sic).

Ceux qui ont élu ce maire pour qu’il baisse substantiellement les impôts, apprécieront.

 

La difficile existence du syndicat maison : on l’avait presque oublié, mais le syndicat maison de la mairie est toujours là, à vivoter tant bien que mal, harcelé par les vrais syndicats, mais porté à bout de bras par le maire et ses adjoints, dont certains furent, dans une autre vie : de rigoureux syndicalistes, qui combattaient comme de beaux diables les syndicats maison, qualifiés, pour le moins, de suppôts du patronat réactionnaire…et qui, aujourd’hui, défendent le syndicat maison de la mairie. Ce qui montre que les avis changent, selon le côté de la barrière où l’on se trouve…

 

La pensée du jour : il fallait bien que quelque chose change, pour que tout continue comme avant.

(Lampedusa – Le Guépard)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de J¨PGarcia
  • Le blog de J¨PGarcia
  • : Ce blog est fait uniquement pour faire passer des informations sur la ville le département la région et nationale
  • Contact

Recherche

Liens